Mont Lafayette; un défi plus intense qu’on le croit

Classé dans : Randonnée | 2

Il était presque 19h30 lorsque nous avons émergé des bois situés au pied du Mont Lafayette, dans le New Hampshire. Si ça semble long, il faut savoir que nous nous sommes lancés dans cette randonnée de 14 km non loin avant l’heure du lunch – rien de surprenant lorsqu’on connait notre sens légendaire de la ponctualité – et que nos mollets ont été mis à contribution plus que nous ne l’aurions cru.

Située à environ 3h de route du Québec, cette randonnée vous permet de relier trois sommets (Little Haystack, Lincoln et Lafayette) en une boucle de 14 km. Le départ se fait au Visitor Center du Lafayette Campground, en bordure de l’autoroute 93. Bonne nouvelle, le stationnement est gratuit!

Diverses options de parcours s’offrent ensuite à vous. Nous avons opté pour une ascension via le Falling Waters Trail, qui porte très bien son nom; on y traverse un ruisseau à 3 ou 4 reprises et on y croise presque autant de chutes. Si elles sont jolies au pied de la montagne, elle deviennent carrément époustouflantes en cours de route. La dernière laisse tous les randonneurs bouche bée, comme vous l’êtes sans doute en ce moment en regardant la photo ci-bas.

IMG_3970

Magnifique Franconia Ridge

Le vrai plaisir (ou torture, c’est selon) de cette randonnée débute tout juste après avoir admiré cette magnifique cascade d’eau. Sur environ 2,5 km s’étend une montée incessante. Je préfère vous aviser tout de suite, vous risquez de ressentir un léger (fort) pincement dans vos mollets et d’avoir le souffle court en arrivant au sommet de Little Haystack. D’un commun accord, mes trois compagnons d’expédition et moi avons décrété en avoir bavé une shot durant cette portion du trajet. Ne vous découragez pas, le plus beau est à venir.

Long de 2,7 km, le Franconia Ridge, qui relie les mont Lincoln et Lafayette, est considéré par plusieurs comme la plus belle randonnée de la Nouvelle-Angleterre. Malheureusement pour nous, le ciel ennuagé au sommet nous a un peu caché la vue, mais entre les amas blancs, je dois avouer que la vue à 360° est plutôt spectaculaire. Peu importe où l’on regarde, des sommets rocheux se dressent autour. De tout beauté!

IMGP7804

 

L’ultime récompense de cette crête est l’arrivée au sommet du Mont Lafayette, qu’on croit atteindre à plusieurs reprises durant la trajet puisque le chemin ne cesse de monter et de redescendre. Encore un coup dur pour les mollets! Après avoir dévoré nos sandwichs, nous en avons profité pour faire une petite sieste, bien à l’abri du vent derrière de gros rochers. Quel bonheur!

Ne restait plus qu’à entreprendre notre descendre via le Greenleaf Trail qui mène au chalet du même nom où nous nous sommes arrêtés pour un chocolat chaud peu satisfaisant, et le Old Bridle Path. C’est donc 8h après notre départ que nous sommes revenus au Visitor Center exténués, mais bien contents de notre randonnée.

Sans pouvoir l’expliquer, j’avais en tête que le Mont Lafayette était ce qu’on appelle une randonnée du dimanche. Peut-être parce durant les belles journées d’été, ce parcours se transforme en véritable autoroute pouvant accueillir jusqu’à 200 randonneurs. Sans être difficile, le trajet demande un effort soutenu et constant qui risque de vous faire pomper la patate. Malgré tout, le Mont Lafayette figure assurément parmi mes randos coup de coeur!

Bon à savoir

Longueur du trajet : environ 8h

Durée du trajet : boucle de 14 km

État : New Hampshire, à 3h de route de Montréal

Stationnement : gratuit, au Visitor Center du Lafayette Campground

Parcours : Montée par le Falling Waters Trail, suivie du Franconia Ridge entre les Mont Lincoln et Lafayette, descente par le Greenleaf Trail/Old Bridle Path

20160828_143532

Suivre Jennifer Blanchette:

Ex-journaliste toujours en quête de nouveaux récits, passionnée de plein air et aventurière dans l'âme. ---> « Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c' est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » - Nicolas Bouvier

2 Responses

  1. Aline Beauchemin

    Wow! Vraiment superbes les photos! Ça pourrait devenir mon prochain défi pour l’ été prochain, le temps d’améliorer mon cardio😊. Beau texte. Est-ce que c’est un sentier très accidenté?

    • Jennifer Blanchette

      Bonjour Aline! Merci pour tes commentaires, ça nous fait chaud au coeur 🙂 En fait, je n’ai pas trouvé que c’était très accidenté, à l’exception de la dernière portion de montée, juste avant d’arriver à la crête. Le passage devient un peu plus étroit et se compose de roches de toutes les tailles. Sinon, rien de trop difficile pour les chevilles, si c’est ce que tu souhaitais savoir. La descente aussi se fait bien. Je te conseille d’aller jeter un coup d’oeil l’an prochain!

Laissez un commentaire