Ski au Saguenay : Valinouët, le paradis blanc 100 % naturel

Classé dans : Snowboard | 0

Lors du week-end de la semaine de relâche, nous sommes partis Jen, un de nos amis et moi en direction de Jonquière pour aller faire du ski au Saguenay et visiter des amis. Notre plan : explorer le mont Valinouët dont l’enneigement est, parait-il, exceptionnel. Alors que la neige était pratiquement disparue à Montréal (allô la giga tempête de mars!), les accumulations surpassent presque la hauteur des maisons au Saguenay. Le mont Valinouët peut bien se targuer d’avoir de la neige 100 % naturelle!

Ski au Saguenay : mont Valinouet

Il faisait froid – non frette – partout au Québec le samedi de notre visite, mais la température ressentie au Saguenay avoisinait les -40 degrés. Mais bon, il ne fait jamais trop froid pour aller jouer dehors; nous pouvons seulement être mal habillés. C’est donc vêtus comme des petits bonhommes Michelin que sommes partis à la découverte des pentes de cette station située au coeur du massif des Monts-Valin.

Les Saguenéens n’ont pas peur du froid!

À notre arrivée, le blanc immaculé des sommets montagneux s’étirant à perte de vue contraste parfaitement avec le ciel qui resplendit d’un bleu aussi polaire que la température. Nous nous émerveillons devant la beauté de paysages qui nous laisse croire que nous ne regretterons pas notre virée de ski au Saguenay.

À notre plus grand étonnement, la montagne grouille de familles venues s’amuser durant ces courtes vacances de la relâche scolaire. Sur place, il y a de l’animation, de la musique et une mascotte, tous des courageux face à ce froid glacial.

Ski au Saguenay : mont Valinouet

L’équipe du shop UltraViolet Sports et différentes compagnies sont venues faire une démonstration de leurs produits. Comme il est possible de tester les équipements, Jen se fait préparer une planche à neige. Une fois qu’elle est munie de son board dernier cri, nous nous dirigeons tous les trois vers le remonte-pente principal pour enfin nous aventurer sur le Valinouët.

De la neige encore et encore

Notre exploration débute par le versant principal. Nous étions partis à la chasse à la neige en quittant Montréal, et bien, nous sommes plus que servis! Sur les pistes damées, les conditions sont superbes; sans croûte glacée ou neige un peu granuleuse. Certains endroits qui n’ont pas encore été tracés, nous offre un beau velours côtelé sur lequel zigzaguer. Il faut dire que la région du Saguenay a reçu quelque chose comme 40 cm durant les jours précédents. Une telle bordée de neige est plutôt efficace pour regarnir les pistes et sous-bois.

Ski au Saguenay : mont Valinouet

Dès notre seconde remontée, nous bifurquons vers le bois. Il fait vraiment froid (j’insiste sur ce point) alors les manoeuvres plus serrées à effectuer entre les arbres permettent de nous réchauffer un peu. Nous enfilons les descentes, explorant chacun des sous-bois de ce versant. Tous des doubles diamants. La neige y est abondante et, quoique tout est plutôt bien tracé, nous filons facilement sans être pris dans des amoncellements de neige.

Le bras Louis, notre sous-bois coup de coeur

Après une pause dîner que nous laissons s’étirer plus longtemps qu’à notre habitude question de nous réchauffer, nous prenons notre courage pour ressortir affronter le froid. Et il nous en faut! À voir les bourrasques de vent qui s’élèvent, nous ne sommes pas convaincus que notre session de ski au Saguenay se prolongera jusqu’en après-midi. Comme nous sommes tous les trois un peu entêtés et, qu’après tout, nous n’avons pas fait toutes ces heures de route pour ne pas profiter d’autant de neige, nous y retournons.

Ski au Saguenay : mont Valinouet

Sur le versant nord-ouest, les autres skieurs se font rares. Au sommet, nous empruntons la piste centrale, La Clairval, afin de rejoindre le sous-bois Le bras Louis. Seul sous-bois de ce versant, il est toutefois le plus long du mont Valinouët avec un dénivelé de 935 mètres. Les arbres y sont suffisamment espacés pour que le slalom y soit agréable, n’en demeurant pas pour le moins technique. Comme les rafales de vent combinées au froid sibérien rendent la descente sur les pistes damées insupportables, nous retournons à trois reprises dans Le bras Louis. Vers 15 h, les jambes molles et les vêtements humides, nous faisons une dernière descente pour regagner le chalet principale. Nos amis nous attendent avec un repas chaud et quelques bonnes bouteilles de vin pour le souper.

Le froid ne nous a pas arrêté. Je retournerais donc à n’importe quel moment dévaler les pistes du mont Valinouët. Cette belle montagne de l’arrière-pays offre sans doute l’un des plus beaux ski au Saguenay.

Bon à savoir

Emplacement: Falardeau, à 40 minutes de la ville de Saguenay

Durée du trajet: 5h30 depuis Montréal

Nombre de piste: 30 pistes

Piste préférée: le sous bois Le bras Louis

Dénivelé: 350 mètres

Suivre Mélissa Archambault:

À la fois amoureuse de Montréal et de la nature, Mélissa profite de ses temps libres l’hiver pour aller dévaler les pistes en planche à neige. L’été, elle empoigne son vélo toujours à la recherche des plus belles routes à parcourir. De temps en temps, elle essaie de se tenir sur une vague lors d’un voyage ou de maintenir quelques postures de yoga en aspirant à plus de zénitude. Curieuse depuis toujours,elle se plaît à découvrir les meilleurs restaurants et bars des endroits où elle pose les pieds. Pour Mélissa, la culture locale n’a pas son égal et les nouveautés sont toujours à essayer. C’est sans prétention, avec humour et bonheur qu’elle vous partage ses découvertes, ses meilleurs coups (et probablement aussi les pires). Loin d’être une professionnelle en snow, vélo, surf ou une globe-trotter aguerrie, elle aspire simplement à vous partager ses passions pour la vie.

Laissez un commentaire