Soirée magique aux Jardins de lumière

Classé dans : Découvertes | 0

C’est déjà cette période de l’année où les journées commencent à raccourcir, que le froid s’installe et qu’on songe à passer en mode hibernation jusqu’au printemps prochain. Mais pas si vite, parce que je t’annonce que je connais l’activité parfaite anti-déprime saisonnière : une virée aux Jardins de lumière du Jardin botanique de Montréal. Que ce soit avec une date, un amoureux ou des amis, je te garantis qu’il y aura de la magie dans l’air!

jardins-de-lumiere

Jardin chinois

Deux pavillons peuvent être visités durant le parcours des lanternes, le jardin chinois et le jardin japonais. Pour ma part, j’ai eu un gros coup de coeur pour le jardin chinois, qui est exactement comme on l’imagine; plein de couleurs, d’animaux asiatiques tels que les pandas et les poissons et avec une grande étendue d’eau au centre qui reflète toutes les couleurs des lumières.

Le parcours débute avec une série d’animaux reproduits en lanternes et prend tout son sens lorsqu’une centaine de mètres plus loin, on débouche devant le lac et l’immense pagode illuminée. Debout sur le pont qui me permettait d’accéder à l’autre rive, j’étais sans mot devant ce spectacle. C’est de toute beauté! J’avais un peu l’impression de retomber en enfance devant toutes ces couleurs vives qui me soutiraient plein de « wow! » à tout bout de champs.

jardins3

Le trajet se poursuit au-travers des lanternes toutes plus belles les unes que les autres et nous amène aussi à passer devant la montagne. Ceux qui sont déjà allés au jardin botanique savent de quoi je parle. On ne peut malheureusement pas y accéder puisqu’il fait noir. Mais l’éclairage feutré qui recouvre la pierre ajoute à cette ambiance déjà féérique.

Si vous avez la chance, faites un détour du côté des bonsaïs, ces arbres miniatures vraiment trop mignons. Le pavillon n’est pas très bien éclairé, car il ne fait pas directement parti du trajet, mais il y a assez de lumière pour admirer ces oeuvres d’art naturelles. Mon copain m’a d’ailleurs expliqué qu’il était très difficile de façonner un
beau bonsaï et surtout, de bien l’entretenir et d’éviter de le tuer, true story.

jardins2

Jardin japonais

La tête encore plein d’images colorées, on se dirige ensuite vers la 2e section du parcours; le jardin japonais. Petite déception ici puisqu’il n’y a pas de lanternes à proprement parler dans ce jardin. En fait, la visite débute dans un bâtiment aux allures asiatiques avec une exposition de photo traditionnelles. Rizières, montagnes et Sakuras (les cerisiers japonais) sont à l’honneur. La qualité et le talent de ces photos fait vite oublier l’absence des lumières aux couleurs vives.

On sort ensuite à l’extérieur en passant devant un jardin sec, c’est-à-dire le jardin japonais typique avec de la pierre au sol dans laquelle a été tracé un motif de vagues. Celui du jardin botanique est tellement impeccable que nous avons passé au moins 15 minutes à l’observer et à nous demander comment ils arrivaient à reproduire ce motif circulaire sans aucune trace de pas. Je n’ai toujours pas la réponse à ce jour!

Une fois dehors, on se dirige vers une forêt de bambous et de grands conifères illuminés. Il y a un petit côté enchanteur à cette forêt magique et les effets de lumières sont très réussis, dansant d’un arbre à l’autre sous nos yeux. Puis, on complète avec une expo temporaire présentée un peu plus loin dans le parcours; L’oiseau fait son nid, qui permet d’observer des nids plus grands que natures et subtilement mis en lumière.

Il ne reste que deux semaines pour profiter de cet endroit féerique, mais je vous incite fortement à aller faire votre tour d’ici la fermeture à la fin octobre. C’est tellement une belle façon de profiter de l’air frais de l’automne et de faire le plein de zénitude l’espace d’une soirée, tout ça au coeur de Montréal!

jardins4

Conseils et infos

  • Pour éviter la file d’attente, acheter vos billets en ligne directement sur place s’il y a trop de monde. Props à la préposée aux renseignements pour le truc!
  • Même si la noirceur complète fait son effet, débutez votre visite au coucher du soleil. Ce sera de toute beauté!
  • Prévoyez environ 2h pour faire toute la visite, si vous aimez vous attarder.

Jardins de lumière au jardin botanique : jusqu’au 31 octobre, de 9h à 21h pour l’achat de billets, mais il est possible de visiter jusqu’à 22h.

Suivre Jennifer Blanchette:

Ex-journaliste toujours en quête de nouveaux récits, passionnée de plein air et aventurière dans l'âme. ---> « Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c' est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » - Nicolas Bouvier

Laissez un commentaire