Vélo au lac Maskinongé, une tournée entre plaines et lacs dans Lanaudière

Classé dans : Vélo | 0

Température fraiche, soleil éclatant, j’ai profité d’un lundi de congé pour aller faire du vélo au lac Maskinongé. La journée s’annonçait parfaite pour découvrir cette région de Launaudière, située à environ une heure de Montréal.

Vélo dans Lanaudière

Lanaudière, destination cycliste

Jusqu’à tout récemment, je ne m’étais aventurée dans Lanaudière qu’en hiver pour profiter des stations de ski de la région. Les quelque 50 km parcourus lors de ma sortie à vélo m’ont permis de remédier à cette situation. Lanaudière a de quoi charmer autant en hiver qu’en été! Les routes calmes, les champs qui s’étirent à perte de vue et les lacs qui parsèment le territoire m’ont séduit dès les premiers coups de pédales.

Si les quelques côtes qui se présentent le long du parcours ont un peu fait souffrir mes mollets, la douleur fut rapidement oubliée à la vue des superbes lacs dressés devant moi. Ici, petites et plus grandes étendues d’eau sont légion. Bien que j’aie rencontré quelques fermiers en route vers leur prochaine parcelle de terre, seules quelques motos et voitures ont croisé ma route la journée. La sérénité était au rendez-vous sur les chemins de campagne bordant les lacs de Lanaudière, du moins par un lundi après-midi. Assurément, la région touristique de Lanaudière est une destination cycliste pour tout adepte qui désire avaler kilomètres sur kilomètres dans une quiétude qu’on ne retrouve qu’en campagne.

Tournée à vélo des lacs de Lanaudière

Une virée cycliste, trois lacs

Mon escapade à vélo au lac Maskinongé a débuté un peu au nord de Mandeville, une petite bourgade à quelques kilomètres de Saint-Gabriel-de-Brandon. J’ai entamé mon parcours près du lac Hénault, sur une route secondaire principalement bordée de chalets saisonniers. Ce chemin prend fin à la croisée du rang Mastigouche. Légèrement sinueux, ce rang suit le parcours de la rivière du même nom. J’ai pédalé sur une dizaine de kilomètres avant de mettre le cap vers le lac Mandeville, plus à l’est. Profitez des minutes durant lesquelles vous longerez le lac pour observer sa forme de poire renversée. Un peu plus loin, j’ai dû prendre à gauche sur le chemin du lac Deligny Ouest pour rejoindre l’endroit du même nom. Autrement, j’aurais raccourci de beaucoup mon parcours en ne faisant que le tour du lac Mandeville.

Le chemin du lac Deligny Ouest s’entame avec quelques montées. Rien de trop prenant toutefois; l’inclinaison maximale ne dépasse pas 12 %. J’ai poursuivi ma route en longeant le lac sur plus ou moins 5 kilomètres avant de reprendre la route de Mandeville pour rejoindre la 348. Attention toutefois : le chemin est en terre battue et de belles roches apparaissent à mi-parcours. Soyez sans crainte, votre mal sera de courte durée puisque le chemin ne fait qu’environ 3 km. Si les pneus de mon vélo de route ont résisté, les vôtres en feront certainement autant.

Vélo à Saint-Grabriel-de-Brandon

Tour à vélo au lac Maskinongé

Une fois ce mauvais quart d’heure passé, j’ai emprunté la route 348 sur la droite pour rejoindre le rang Saint-Augustin quelques kilomètres plus loin. C’est ici que débute le tour à vélo au lac Maskinongé. À cette hauteur, j’ai traversé rivières et prairies, tout en admirant le lac sur ma gauche. Arrivée au Camping de la baie, j’ai pris à gauche sur le rang Lafrenière, vers la pointe nord du lac. Ma tournée à vélo du lac Maskinongé s’est poursuivie sur la route 347. Surplombant le lac, cette route offre plusieurs points de vue d´où l’on peut s’arrêter pour contempler le paysage.

Vélo au lac Maskinongé

À l’entrée du village, j’en étais environ au kilomètre 49. Faute de temps, je n’ai pas pu profiter de la plage municipale. Ceci dit, je remédierai à la situation lors d’une prochaine sortie à vélo dans la région. C’est le lieu idéal pour une pause bien méritée après une belle balade. Je n’ai pas complété ma boucle puisque mon chauffeur personnel (a.k.a mon copain) venait me rejoindre à Saint-Gabriel-de-Brandon. Toutefois, si vous souhaitez compléter la boucle jusqu’à Mandeville, rejoignez le rang Saint-David, puis continuez jusqu’au rang Saint-Augustin. Finalement, prenez la 20e avenue sur votre droite. Cela vous ramènera au village.

Alternative sur sentiers balisés près du lac Maskinongé

Celles qui n’aiment pas rouler sur les voies sans désignation particulière pour les vélos apprécieront les sentiers Brandon qui totalisent 27 km. Tantôt en terre battue, tantôt en gravier, ces sentiers s’étendent près du lac Maskinongé, à Saint-Gabriel-de-Brandon.

Pour visualiser mon parcours Strava (qui comporte quelques petits croches résultant de mon très mauvais sens de l’orientation), c’est par-ici!

Suivre Mélissa Archambault:

À la fois amoureuse de Montréal et de la nature, Mélissa profite de ses temps libres l’hiver pour aller dévaler les pistes en planche à neige. L’été, elle empoigne son vélo toujours à la recherche des plus belles routes à parcourir. De temps en temps, elle essaie de se tenir sur une vague lors d’un voyage ou de maintenir quelques postures de yoga en aspirant à plus de zénitude. Curieuse depuis toujours,elle se plaît à découvrir les meilleurs restaurants et bars des endroits où elle pose les pieds. Pour Mélissa, la culture locale n’a pas son égal et les nouveautés sont toujours à essayer. C’est sans prétention, avec humour et bonheur qu’elle vous partage ses découvertes, ses meilleurs coups (et probablement aussi les pires). Loin d’être une professionnelle en snow, vélo, surf ou une globe-trotter aguerrie, elle aspire simplement à vous partager ses passions pour la vie.

Laissez un commentaire